dimanche 27 juin 2010

Mesure et acoustique - partie 2

Après la théorie, vient la pratique.

quels outils utiliser ?

en premier lieu il faut un micro. Les micros servant à faire des relevés de fréquences sont spécifiques par rapport aux micros de prise de son traditionnels dans la mesure où ils sont supposés être linéaire de 20Hz à 20KHz. Les micro traditionnels sont souvent plus restreints en bande passante, mais bien plus précis et souvent dotés de leur propre coloration du son et du timbre. Chaque type de micro est utilisé selon sa nature et sa coloration soit pour certains instruments de musique, prise de son de la voix, interview ou d'ambiance, etc...

Le micro de mesure est placé au niveau de la zone d'écoute, idéalement à hauteur d'oreille et orienté à l'aide d'un pied en direction du tweeter de l'enceinte à mesurer. En théorie chaque enceinte doit être mesurée séparément, mais il est également plus simplement possible de faire une mesure globale qui tiendra compte de l'ensemble des éléments et de leur réaction mutuelle. Dans ce dernier cas, il faut laisser le micro droit, pointant à égale distance entre les 2 enceintes.

En second lieu il faut un pied. Le pied pour micro est indispensable car il apporte outre la stabilité dans la prise de mesure, la possibilité d'ajuster très finement la position et plus précisément la hauteur de placement du micro. Le micro doit pouvoir se substituer à la hauteur de mesure où sont placées les oreilles humaines.

Ensuite il faut disposer d'un préamplificateur pour micro professionnel ou d'une carte son disposant d'une alimentation à cet effet. La connexion et l'alimentation des micros professionnels ou de mesure se fait à l'aide d'une connexion XLR sous 48V.

En dernier lieu, un ordinateur est nécessaire pour effectuer le relevé et interpréter les courbes. Ce même ordinateur pourra par exemple servir à diffuser un morceau de musique et à l'égaliser pour compenser les défauts acoustiques de la pièce en fonction des relevés.

Donc en résumé :

- un pied pour micro
- un micro de mesure
- un câble XLR assez long pour connecteur le micro au préamplificateur
- un ordinateur muni d'une carte son pour brancher le préamplificateur et diffuser les tonalités de tests
- un logiciel de mesure
- foobar et ses composants VST
- un module VST d'égalisation 31 bandes avec voies gauche et droite séparées

La préparation du système de mesure et de reproduction est décrite sur :

http://sites.google.com/site/musiqaudiophilefr/mesures-et-egalisation

A suivre ...

jeudi 24 juin 2010

Quelques nouveaux échantillons HD à télécharger

Le site de Computeraudiophile.com propose ces jours ci un article contenant deux échantillons issus de la production de Reference Recording en haute résolution 24/176.4KHz.

Ces morceaux sont conçus à base de fichiers haute résolution au format HRx de Reference Recording. Le format de stockage HRx est une copie exacte analogique vers numérique de très haute qualité qui utilise les mécanismes et équipements de l'industrie les plus performants. Les fichiers d'exemples produits sont donc naturellement produit sans upsampling...

Si vous disposez d'un DAC capable de reproduire la musique haute résolution, je vous invite à les télécharger.

Vous trouverez respectivement :



HR-116
Dick Hyman
Thinking About Bix

et





HR-99
Reveries
Minnesota Orchestra
Eiji Oue, conductor

Tous les morceaux de musique de l'article sur ComputerAudiophile.com sont Copyright 1996, 2009 Reference Recordings.Tous droits réservés ... etc !

samedi 5 juin 2010

Comparer la musique au format CD et HD

Je vous propose de nous livrer à un exercice simple qui consiste à comparer à l'aveugle ou non les trois échantillons suivants de 30 secondes de musique : ici


il s'agit naturellement du même morceau extrait au format CD et HD, puis compressé au format MP3 320.

Afin de conserver un maximum de compatibilité avec tous les lecteurs, les fichiers sont gardés au format WAV pour les formats non compressés.

Mes propres commentaires : 

MP3 320 : scène sonore plate et sans relief, pas de micro-détails réalites
WAV 16/44 : ambiance plus complète autour de la voix, surtout dans le bas du spectre plus réaliste
WAV 24/44 : ambiance et voix encore plus réaliste, beaucoup plus de micro-détails

Apportez vos propres commentaires !

Edition du 12 Juin 2010 :

Voici un nouveau jeu d'essai où même la différence s'entend à l'aide d'écouteurs d'iPhone connectés sur la sortie jack de mon PC portable... donc j'imagine que le test ABX sera également simple sur la chaine hifi.

Techniquement, l'extraction est faite à l'aide de dbPowerAmp, 30 secondes à partir de la quinzième seconde. La compression au format MP3 est faite à l'aide du codec LAME à bit constant. La réduction de 24/176.4 à 16/44.1 est faite par le DSP de dbPowerAmp.

Il s'agit de la piste 3 Hopak from Mazeppa de Pyotr Il'yich Tchaikovsky extraite d'une compilation de danses exotiques pour l'Opéra et joué par l'orchestre du Minesota dont vous pouvez acheter en ligne le CD chez Amazon par exemple :


MP3 320 (MP3 1,5Mo) : On sent la compression surtout sur les forte
Format CD (WAV 5,5Mo): Le tout est équilibré mais manque de relief et de dynamique
Format master (FLAC 16Mo) : Fantastique et sans failles !